Eid

DSC_9207

Eid est un artiste palestinien qui vit à Umm Al-Kheir, une communauté bédouine au Sud d’Hébron, en Cisjordanie. Le village est constamment sous la menace de nouvelles démolitions de maisons. Eid a vu des machines depuis qu’il est enfant et aujourd’hui il construit les mêmes en miniature à partir de matériaux recyclés qu’il trouve dans son village. «  Alors que dans la vie réelle ces véhicules représentent l’oppression par l’occupation israélienne, je leur rends à nouveau leur fonction constructive qui peut être appréciée pour leur utilisation positive « .

Les palestiniens n’aiment pas vraiment son travail. Les camions leur rappellent ceux qui ont détruits beaucoup de leurs maisons et d’autres en Palestine. et les mauvais souvenirs reviennent. L’opinion des autres ne dérangent pas Eid. « J’aime ça, parce que ça permet aux gens d’utiliser leur cerveau. Parfois ils oublient la situation alors quand ils viennent voir mes machines, ils reviennent à la réalité. » 

Il pense différemment. « On est responsable de nos actions parce qu’on est capable de prendre des décisions. On peut choisir de faire de bonnes choses ou de mauvaises choses. La machine n’est pas coupable. Ce sont les humains construisent ces machines et les utilisent. Ils utilisent les machines pour détruire les maisons mais ces mêmes machines peuvent aussi construire une maison. Ils cherchent toujours à accuser l’autre au lieu d’eux-mêmes. Les personnes sont responsables, pas les machines ».

Le village est très proche de la colonie juive de Karmel, c’est pourquoi chaque nuit l’armée israélienne campent sur la colline d’en face. «  on est une communauté pacifique. Pendant les démolitions, j’essaye de calmer les personnes pour qu’elles ne fassent pas quelque chose dont elle paierait le prix plus tard » 

Eid is a 30 year-old palestinian artist living in Umm Al-Kheir, a bedouin community located in South Hebron Hills, in the West Bank. This village is constantly under the threat of house demolition. Eid has been seeing this demolition machines since he was a kid and now he builds the same machines in miniature size from recycled materials he founds in his village. “While in real life these vehicles represent the oppression of the Israeli occupation, in my work I render them back into a constructive element that can be appreciated again for their positive use”.

The Palestinian people don’t really like his art because these trucks reminds them of the ones that destroyed
a lot of houses in their village and in all Palestine and it brings bad memories. But he doesn’t feel bothered by the opinion of the rest. “I love this because it makes people start using their brain. Sometimes they forget about the situation but when they come to see my machines it brings them back to reality”.

He thinks different. “We are responsible of our actions because we are able to make decisions. We can choose to do good things or bad things. The machine is not guilty. Humans are the ones that build these machines and use them. They use these machines to destroy the houses but these same machines can build a house. They want to blame everything else but themselves. We have to hold people to account, not machines”.

The village is near the Israeli illegal settlement of Karmel and because of this the army is nearby every night. “We are a peaceful community. During the demolitions I try to calm people down so they don’t do any actions because later they would pay the price”. 

Naama, sa femme | Naama, his wifeNaama la femme d'Eid

Sa belle-mère qui nous prépare le thé His mother-in-law who is preparing tea for usSa belle-mère

Le type de machine que construit Eid à partir de déchets trouvés dans son village The kind of machines that Eid built from wastes that he found in his village.DSC_9536 DSC_9557

Il utilise de simples outils parce qu’il aime « sentir la matière entre ses mains »  He’s using simple tools because he like to work with his hands.DSC_9302

La vue depuis la maison d’Eid The view from Eid’s houseDSC_9518

Une partie du village vit de l’élevage de chèvres, de moutons ou de l’agriculture. On aperçoit les maisons récentes de la colonie juive Karmel construites sur les terres des bédouins. Ils ne peuvent plus s’y rendre pour faire paître leurs animaux car désormais le terrain est sous contrôle israélien. One part of the village is living from goats and sheeps husbandry or from agriculture. We can see new houses from the Israeli illegal settlement of Karmel built on the bedouin lands. They cannot go there anymore to make their animals graze because now the land is under israeli control.DSC_9449DSC_9246

Le poulailler se situe à 50m de l’entrée du village et appartient aux colons. Les palestiniens ne peuvent pas y travailler. The chicken farm is located 50m from the entrance of the village and belongs to the settlers. The Palestinians cannot work there.DSC_9263 Les enfants se rendent à l’école à 7h du matin. The children are going to school at 7am.DSC_9467 DSC_9216 Le terrain de football accolé à la colonie. The football field just next to the settlement.DSC_9285

Le fameux tabun dont je parlais dans mon précédent poste.  On a pu assisté à la cuisson – très matinale –  du pain. | The same tabun I mentioned in my previous post. We were able to see how they cook the bread very early in the morning.DSC_9437 DSC_9435

Ce garçon de 3ans se rend à la garderie en enjambant le tuyau amenant l’eau au village.This 3 year-old boy is going to the Kindergarden spanning the pipe supplying water to the village.DSC_9494

La communauté n’a pas d’éclairage public contrairement aux colons en arrière plan. | The community doesn’t have public lighting unlike the settlers in the background.DSC_9320

Vous pouvez visualiser le court-métrage qui a gagné plusieurs prix lors de différents festivals | You can watch his short movie, the one that won many prizes at different film festival.

#BONUS photo perso. J’ai passé ces 2 jours avec avec Blanca, ma TOP coloc espagnole! |  #BONUS photo. I spend this 2 days with my awesome roommate Blanca, a spanish girl!

DSC_9578 Photos prises par un p’tit de la communauté | These pictures are taken by a little boy from the communityDSC00372 DSC00404 DSC00418 On s’est levé à 5h du mat’ pour assister au lever du soleil avec l’âne pour nous tenir compagnie! | We woke up at 5.am to see the sun rise with a donkey to keep us company!DSC00518 Happy :) DSC_9255

Advertisements
Tagué , , , , , , , , , , ,

2 réflexions sur “Eid

  1. Rediger G dit :

    Merci Noémie de nous faire vivre un peu , au travers de ton regard, des choses que nous n’effleurons parfois même pas !
    Sois bénie et en bénédiction

  2. Aurore dit :

    Super reportage Nono ;) t’es douée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :